La Patagonie argentine se trouve tout au sud du continent américain, à cheval sur 5 provinces (Neuquén, Rio Negro, Chubut, Santa Cruz et la Terre de Feu). Si le littoral de cette région abrite les joyaux naturels de Monte León ou de la Ría Deseado, et les trésors d'histoire et d'hospitalité de Puerto San Julián, ses steppes arides sont peuplées de moutons, avec des routes solitaires donnant sur les massifs, les plus surprenants de la planète, comme celui du Fitz Roy, des calottes glaciaires aux langues bleutées. Un voyage en Argentine sera ainsi l’occasion de s’imprégner de la beauté de la nature, respirer un air nouveau et vivre une expérience unique.

Des milieux naturels contrastés en Patagonie Argentine

La Patagonie argentine s'étend sur 750 000 km² d’où la grande diversité des paysages, des lacs aux forêts andines, en passant par les glaciers et les steppes balayées par les vents. Etant l’une des plus belles inventions de la nature, elle dispose ainsi de trois milieux particuliers : les massifs montagneux couverts d’une végétation dense qui s’élèvent sur le versant ouest des Andes. Sur la côte atlantique, un littoral marqué par les accidents géologiques, déroulant des côtes sauvages et déchirées qui recèlent d'agréables petites villes portuaires. Et à l'intérieur des terres, entrecoupées de profondes dépressions, on trouve les fameuses mesetas, immenses steppes semi-arides et poussiéreuses des plateaux patagons, dont l'altitude oscille entre 1500m au pied de la Cordillère et 700m aux abords de l'Atlantique, et où seule se déploie une végétation clairsemée de buissons de quillimbay, de calafate et de coirón. La Patagonie Argentine est une destination qui mérite le détour !

Les merveilles de la Patagonie argentine

Les Chutes d’Iguazu sont considérées parmi les 28 sites en compétition pour devenir une des sept merveilles du monde de la nature. Outre les espèces animales et végétales variées qu’on peut observer sur les deux côtés, elles offrent des spectacles de 275 chutes dont la Garganta del Diablo, la plus puissante.

Le Glacier Perito Moreno est le glacier phare du Parc National des Glaciers, créé comme zone protégée en 1937, officialisé comme parc national en 1971. Il fait parti de la liste du Patrimoine Naturel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 1981. A la différence des plus grands glaciers du Parc, le Moreno est d’accès facile et le seul que l’on peut apprécier sans embarquer.

La Quebrada de Humahuaca – Jujuy est une vallée montagneuse asymétrique de sept couleurs d’après ce qu’on raconte, située dans au Nord ouest argentin. Ses 155 kilomètres de longueur, entre le Nord et le Sud de la région ont permis de nombreux échanges avec les territoires et les cultures éloignées. En 2003, elle fut déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO dans la catégorie Paysage Culturel.

Articles similaires